Fixations

TÉLÉCHARGER LE NUMÉRO 38
POUR LIRE LE TEST COMPLET

NOS TESTS FIXATIONS SKI DE RANDO

Retrouvez sur cette page tous nos tests de fixations dédiées au ski de randonnée. Inventée dans les années 80 par Fritz Barthel, la fixation à inserts a depuis connu de nombreuses évolutions. Quand le brevet est passé dans le domaine public en 2008, plusieurs fabricants se sont lancés dans l’aventure mais c’est surtout ces dernières années que les évolutions ont été plus marquantes. Avec le développement du ski de rando, plus particulièrement depuis les stations (freerando), les marques ont senti le vent tourner et se sont livrées à une course aux nouveautés pour satisfaire les besoins de plus en plus exigeants des skieurs. Ces derniers veulent désormais pouvoir «envoyer» autant en rando qu’en station. Pour cela, difficile d’utiliser les fixations à inserts «classiques» sans risquer de se faire un genou ou de finir avec un ski dans les dents à cause des lanières. L’équation difficile à résoudre est de combiner, entre autres, légèreté, sécurité de déclenchement et stop skis. Bref, pas simple et chaque fabricant y va de son nouveau modèle pour tenter de séduire le maximum de skieurs. Du coup, il est assez difficile de s’y retrouver dans l’offre actuelle avec un nombre de modèles important et des caractéristiques difficiles à décrypter si vous n’y connaissez pas grand chose. Ne ratez pas notre guide pour y voir plus clair dans le numéro 38.

FIXATIONS AVEC STOP SKIS

Un stop ski est nécessaire pour skier en sécurité. Il permet d’utiliser le système de déclenchement de la fixation sans risquer de perdre le ski ou, pire, de se prendre le ski dans les dents à cause des lannières ou encore se tordre le genou avec une fixation en position bloquée.

C’est une bonne option si vous skiez à la limite de vos capacités et que vous risquez souvent de chuter.

Les fixations avec stop skis sont un peu plus lourdes mais les derniers modèles réduisent l’écart avec les modèles sans stop skis alors pourquoi s’en priver ?

test fixation ski rando stop skis

FIXATIONS CERTIFIÉES

Cette catégorie a pour avantage par rapport aux fixations avec stop skis classiques d’être certifiée. C’est à dire que ces fixations respectent les mêmes normes de sécurité que l’alpin. Sur le terrain le gain de sécurité est cher payé avec un surpoids important engendré par une conception plus compliquée. Ce genre de fixations est donc à privilégier pour une utilisation depuis les stations ou sur les courts dénivelés, à moins d’être très en forme.
On trouve des fixations entièrement alpines à la descente mais pas à la montée (Salomon Shift) et des fixations «hybrides» avec inserts à l’avant et l’arrière type alpin.

FIXATIONS SANS STOP SKIS

Des fixations minimalistes avec lesquelles il faut être conscient qu’il n’y a pas de solution pour skier totalement en sécurité. Vous pouvez réduire les risques en adaptant votre style de ski et l’utilisation de la fixation:
– en utilisation des lanières mais vous risquez de recevoir les skis dessus sur une grosse chute
– en skiant en mode bloqué pour ne pas perdre les skis mais vous risquez de vous tordre les genoux (par exemple)
– en skiant en mode débloqué sans lanières mais vous risquez de perdre les skis (ou de les envoyer sur d’autres skieurs).