publicité
Ski de rando Dynastar M-Tour 86

Raid à skis : le tour du Pelvoux par les sommets

Le massif des Écrins forme un vaste ensemble montagneux traversé par de nombreuses et profondes vallées permettant de concevoir de multiples enchaînements à ski, que l’on peut dimensionner à loisir en fonction du temps disponible et du niveau des skieurs. Dès que l’on quitte les secteurs du Glacier Blanc ou des Étançons, où se trouvent les principaux refuges gardés, la fréquentation s’amenuise et l’ambiance devient rapidement plus sauvage.

Le tour du Pelvoux est un itinéraire classique, déjà répertorié dans « les 100 plus belles randos du Haut Dauphiné à ski », qui permet d’approcher quelques-uns des plus hauts sommets du massif des Écrins, et de découvrir le vallon de Celse Nière, le Vénéon et le Glacier Noir. S’il est habituellement réalisé au départ d’Ailefroide, en commençant par rejoindre le refuge du Sélé, il est également possible de partir de la Bérarde, en montant au refuge de Temple-Écrins, mais il faudra alors trouver à s’héberger au Pré de Madame Carle ou à Ailefroide.
C’est à lui seul un très bel enchaînement de trois jours, qui franchit le col du Sélé et le col de la Temple, mais il est judicieux d’en profiter pour gravir quelques sommets emblématiques du secteur, comme l’Ailefroide Orientale, le Mont Gioberney et le Pic Coolidge.
Comme souvent dans le massif des Écrins, il faudra surmonter chaque jour un ou plusieurs passages techniques et les crampons ne seront pas transportés inutilement.

Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :

Add Comment