publicité

Suède : ski de rando au Kebnekaise

La Suède est surtout connue pour ses grands itinéraires en ski nordique qui se déroulent sur des étendues infinies de lacs et de plateaux. Cependant, il existe également des possibilités considérables pour le ski alpinisme, en particulier pour les amoureux de coins sauvages et d’itinéraires peu fréquentés.
Notre team Avalco Travel a longtemps hésité avant de se décider à visiter cette région reculée de la Scandinavie. Le facteur décisif a été la rencontre en Alaska avec Lars, un « ancien » skieur suédois bien en forme, amoureux des grandes aventures à ski et, bien sûr, de son pays.
Un soir, au lodge de Cordova, après une journée de ski démente sur les immenses glaciers du coté Sud des Chugach, Lars nous parle de magnifiques courses à ski dans l’extrême Nord de la Suède, et nous montre quelques photos d’une ligne très particulière, la «directe du cratère» au Tulpagorni. On l’appelle «cratère» en raison de la forme de la pente, mais en réalité il n’y a pas de volcan. De l’arête sommitale, après un court rappel, il est possible de descendre à l’intérieur du « cratère » : une immense pente de 800m de dénivelé qui se termine en entonnoir avec des passages à 40/45°. Après avoir entendu parlé de cette merveille, l’année suivante nous planifions notre premier voyage de ski de randonnée en Suède et, en février, nous avons déjà acheté nos vols pour Kiruna … Les montagnes du Kebnekaise et du Sarek sont caractérisées par de larges vallées, des flancs rocheux qui peuvent être assez raides et de nombreux glaciers (le plus grand est le Stuorrajakna avec presque 15 km de long). Les vallées sont souvent couvertes de forêts clairsemées de bouleaux, jusqu’à environ 700m d’altitude ; plus haut, le terrain est dégagé, avec de la végétation de toundra arctique ou de la roche. On skie normalement entre 500m et 2000m d’altitude. Les itinéraires sont souvent longs et complexes et nécessitent de bonnes connaissances en orientation.

Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :

Add Comment