publicité

Conversions, le Mook du ski de rando

Conversion c’est le nouveau livre édité par Community Touring Club (ou plutôt un MOOK comme ils disent). Un ouvrage à cheval entre le livre et le magazine avec une attention particulière portée au graphisme et un contenu original et décalé. Nous avons posé quelques questions à Baptiste Chassagne, le rédacteur en chef, pour en savoir plus.

D’où est venu l’idée de ce livre ou plutôt de ce “mook” comme vous l’appelez ?

Ce Mook, c’est une histoire de rencontres. La rencontre de deux passions, l’une pour le ski de randonnée, l’autre pour l’objet « magazine » et les récits de montagne. Mais c’est aussi la rencontre des trois acteurs qui ont composé la cordée à l’origine de Conversions : le Community Touring Club, un média digital dédié à la peau de phoque ; MK Sport, un magazine spécialisé dans les sports outdoor ; et moi-même, jusqu’alors journaliste-rédacteur pour ces derniers. Nous avons constaté que la « littérature » sur ce sport que nous aimons et pratiquons était assez peu fournie : nous nous sommes alors dits que nous pouvions être nous-mêmes les plumes de ce que nous aurions aimé lire en tant que passionnés.

“100% sans remontées mécaniques” : avez-vous adapté le contenu et le slogan à la situation du moment ou était-ce l’idée de base du livre qui est bien tombée ?

La genèse du projet remonte au premier confinement, en mai 2020, et la campagne de financement participatif a débuté à l’automne 2020. À cette époque, il était impossible de se douter que les remontées mécaniques ne fonctionneraient pas cette saison. Et en tant que passionnés de montagne au sens large du terme, cela nous chagrine plus que cela nous réjouit. Néanmoins, ce serait malhonnête que de le nier : nous ne l’avions pas anticipé, mais oui, le contexte a joué en notre faveur puisqu’il a fait du ski de rando, une discipline déjà tendance, le sport-roi de cet hiver.

Depuis combien de temps travaillez-vous dessus et quelles ont été les grandes étapes pour finaliser ce projet ?

Conversions, c’est une longue bambée qui a duré plusieurs mois. L’idée a germé à la fin du printemps dernier puis s’est véritablement concrétisée cet été, date à laquelle nous avons amorcé les premières productions d’articles en même temps que les réflexions autour du nom et de la campagne de financement participatif. Le premier moment clé fut cette même campagne au mois de novembre, durant laquelle nous avons réussi à collecter la somme de 30 000 euros, ce qui nous permettait de rendre le projet viable et non pas rentable, en rentrant à l’équilibre dans nos frais. La seconde période cruciale fut ensuite la production de l’objet en lui-même, avec un rush entre décembre et février. Écrire, photographier et mettre en page 12 belles histoires de montagne, ça occupe bien les journées ! Surtout que l’on a nous aussi continué à mettre un peu de D+ dans le réservoir à plaisir.

Comment avez-vous choisi les différents sujets ?

Nous avions plusieurs volontés qui ont guidé la conception du sommaire. Tout d’abord, nous souhaitions un bouquin qui parle de toutes les pratiques composant le ski de randonnée, du collant-pipette du skieur alpi au baggy du free-randonneur, en passant par la pente-raide. Ensuite, nous avions en tête un objet éditorial rythmé comme un magazine qui offre de la surprise et du renouveau à chaque page. Pour cela, il nous fallait des portraits, des interviews, des récits fictifs bien écrits, des analyses poussées, des histoires poignantes… Enfin, certains personnages de la discipline suscitaient notre admiration et nous avions à cœur de les mettre en avant. En croisant ces volontés avec les thématiques qui nous passionnaient déjà, nous avons très rapidement obtenu un sommaire conséquent qu’il a ensuite fallu réduire et équilibrer pour ne pas aller au-delà des 12 sujets annoncés.

Comment est-il distribué et où peut-on le trouver ?

Tout d’abord, le petit millier de contributeurs qui a permis à Conversions de voir le jour via la campagne de financement participatif a reçu le Mook en cette fin de mois de mars, chez lui. Maintenant, pour ceux qui souhaiteraient rejoindre l’aventure Conversions et plonger dans ce voyage entre les lignes, cet itinéraire non-balisé entre les pages, il est possible de se procurer le livre sur les boutiques en ligne du Community Touring Club (https://communitytouringclub.com/produit/conversions-tomme1/) et de MK Sport (https://www.mkshop.mokaddict.com/product-page/conversion-s)

On peut lire sur la couverture “Mk Sport – CTC – 40bpm”… Qui sont ces différents protagonistes et qui a fait quoi sur livre ?

Ce sont les 3 acteurs qui composent la cordée.

Une cordée composée de trois éléments :

Le Community Touring Club : Le cerveau. L’expertise. Le média communautaire du ski de rando.

MK Sport : Le coeur. La patte créative. Créateur et éditeur de MK Sport et Mokamag.

40 Bpm : Les jambes. La plume. Studio à raconter des histoires lentes mais belles. Le rédac-chef : moi-même.

Quels sont les prochains projets ?

C’est un double challenge qui s’offre à nous aujourd’hui. Donner un maximum d’ampleur au Tome 1 de Conversions, car nous avons la conviction qu’il peut devenir un des objets fédérateurs et emblématiques de la grande communauté du ski de randonnée. Puis, dès à présent amorcer le Tome 2 ! On bosse déjà sur le sommaire. Certes on a prévu de parler de matos light, mais on a surtout prévu d’envoyer du lourd.

Ajouter un commentaire