publicité

Bauges : à l’école de la pente raide

Assis bien sagement entre Annecy, Albertville et Chambéry, le massif des Bauges se voit un peu boudé par les foules qui se massent chez ses voisins plus réputés, Aravis, Beaufortain et Lauzière. Peut-être est-ce dû à son nom peu attrayant, ou plus vraisemblablement à la faible altitude de ses parkings… Difficile de se garer à beaucoup plus de 1000m, et ces dernières années, c’est sûr que cela ne suffit pas toujours pour chausser à la voiture.

Petite particularité, à l’instar de l’Himalaya et ses quatorze 8000, le massif des Bauges se targue de ses quatorze 2000. On ne les détaillera pas ici, on se contentera d’en piocher trois de manière semi-arbitraire. Trois sommets qui figurent dans le haut du classement par altitude, mais surtout trois sommets qui ont pour point commun de n’être accessible en ski que par des itinéraires raides très classes.

Prenez une feuille, un stylo et un Bescherelle, on vous emmène direction Lescheraines.

Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :