publicité

Test ARVA Evo 5

ARVA Equipment sort cette saison la version 5 de son célèbre EVO mais cette nouvelle version n’est pas une simple évolution. Le format de l’appareil a été complètement revu et devient un des plus petits du marché. Les DVA petits formats ne sont pas si nombreux. Pourtant dans un sport où les pratiquants regardent le poids des skis et des chaussures au gramme près, un DVA compact et léger a toute sa place. Pieps s’est positionné sur ce segment il y a plusieurs saisons déjà mais c’est presque tout. Enfin du nouveau donc ! 

PRISE EN MAIN

Dès la sortie de la boîte l’EVO 5 inspire la simplicité avec un seul gros bouton à manipuler (recherche / émission / off) et un petit bouton “mark” rouge bien évident. 

La mise en route est rapide et facile sans avoir besoin de lire le manuel.

Le seul point qui nous a paru moins évident et l’extinction du DVA. Après avoir sélectionné la position OFF du gros bouton, il faut valider ce choix avec le bouton “mark” sinon le DVA reste allumé ! Une manipulation utile pour la sécurité et éviter d’éteindre l’appareil sans le vouloir mais il faut bien la connaître sous peine de vider la pile…

La taille du DVA surprend dans le bon sens quand on a l’habitude de manipuler des appareils plus classiques. Il est clairement possible de le glisser dans une petite poche sans être gêné. Les dimensions sont de 110 x 70cm pour l’EVO 5 contre 135 x 76 pour les EVO4. Le DVA pèse seulement 170g avec pile incluse.

ARVA-Evo-5-poids
La position OFF à valider avec le bouton « mark » pour vraiment éteindre le DVA.

MODE ÉMISSION

Le mode émission s’enclenche en poussant simplement sur le gros bouton à 3 positions (off, émission, recherche). Que l’on appui fort ou doucement, le bouton se met automatiquement sur cette position et ne peut pas passer en OFF ou SEARCH sans appuyer en même temps sur le “sous bouton de déverrouillage”. C’est bien pensé, sûr et assez simple.

Ensuite, le niveau de la pile s’affiche puis l’appareil vous propose de faire un group check que vous pouvez accepter en appuyant sur “mark” sinon l’appareil passe en émission.

C’est tout, vous pouvez partir randonner !

MODE RECHERCHE

Le mode recherche s’enclenche en poussant le gros bouton jusqu’en bas en prenant soin de le déverrouiller grâce au “sous bouton”. Ensuite, la recherche est assez classique avec une indication de distance et de direction jusqu’à 3m. A ce niveau, le DVA indique de faire une recherche finale puis il est possible de marquer la victime en cas de recherche multi victimes.

Le DVA indique également s’il perçoit des interférences. Il indique également de faire demi-tour si vous partez dans la mauvaise direction.

La séquence de recherche est simple et intuitive.

L’EVO 5 dispose de 3 antennes avec une portée annoncé à 50m qui est largement suffisante et qui semble tenir ses promesses sur le terrain.

Il faut aussi noter que le DVA repasse automatiquement en émission au bout de 8 minutes en cas de sur-avalanche, sauf si vous appuyez sur le bouton mark pour éviter le changement de mode.

CONCLUSION

Un appareil simple et efficace avec le gros avantage d’être très compact. Difficle de repasser ensuite à un DVA plus gros quand on y a goûter ! Cerise sur le gâteau ARVA Equipment commercialise ce modèle à un tarif très raisonnable de 230€. Seul bémol selon nous, il faut faire très attention que le DVA ne reste pas en émission quand vous l’avez éteint après la sortie à cause de la double manipulation pour l’éteindre.

taille
poids
prix
simple

extinction du DVA