publicité

Pas de casse à la Grande Casse

La Grande Casse : point culminant de la Vanoise. Avec ses 3855m d’altitude et ses faces caractéristiques, elle est reconnaissable depuis bon nombre de points de vue des Alpes. De loin, ses orientations Nord, Sud et Ouest impressionnent. Mais c’est bien connu : les pentes paraissent toujours plus raides vues de loin et de face ! Nous vous proposons de ne pas vous fier aux apparences, et d’aller voir de plus près les itinéraires que cette montagne emblématique propose, avec un choix peu commun de pentes raides sur bon nombre de ses côtés, de la pente école au ski extrême. La dénomination de la voie normale, « les grands couloirs », annonce la couleur. Pas de montagne à vaches par ici : on vous propose en ticket d’entrée un gigantesque toboggan offrant 1300m de ski continu et soutenu. Cela représente une belle course d’initiation à l’alpinisme l’été. L’avantage d’y monter avec les skis ? Un gain indéniable sur le temps de descente, et un régal certain en moquette de printemps. Passé le « classique », il y en a pour tous les goûts et de plus en plus raide. Le couloir Messimy est une alternative à ceux qui veulent légèrement pimenter l’ascension depuis les grands couloirs, à réaliser en aller-retour ou à savourer à vue en boucle. La petite face Nord offre une pente régulière entre 40° et 45° sur près de 600m, le tout avec une exposition modérée. La face Sud-Ouest de la pointe Mathews accueillera ceux qui préfèrent les rayons du soleil aux onglées des versants Nord alors que les grands frères de la petite face Nord – la moyenne face Nord et le couloir des italiens qui n’en est pas un – donneront de la glace à retordre à ceux qui veulent s’y frotter. Enfin, la face Sud est une des plus grandes faces françaises avec plus de 1600m de pentes entre 40° et 55°. Ouf ! Et on oublie encore au passage quelques itinéraires dérobés en face Nord-Ouest de l’antécime Ouest. [téléchargez le numéro pour lire la suite]

COMPLEMENT WEB
Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :

APERÇU DU COMPLEMENT

Un commentaire

  1. Monsieur WordPress 8 mars 2016