publicité

Ski de rando dans le val Maira

Non loin du Viso, du côté italien de la frontière, s’étend une vallée très sauvage habitée par quelques centaines d’habitants, le Val Maira. Cette destination a su s’imposer depuis une dizaine d’années comme un nouveau paradis pour le skieur de randonnée. Nous avons décidé de passer quelques jours dans cette vallée pour en prendre la mesure et nous rendre compte par nous-mêmes des innombrables possibilités dont nous entendions parler. Nous n’avons pas été déçus ! Après une longue route depuis le tunnel du Mont-Blanc et après avoir contourné Turin, nous arrivons au pied du Val Maira. Cette longue vallée aux petites routes escarpées pose tout de suite l’atmosphère dans laquelle nous allons évoluer. Depuis notre refuge de Lou Lindal à Pian Preit, nous décidons pour notre premier jour de partir en direction du sommet de La Monte Bianca pour skier sa face sud-ouest. Ce sommet se trouve au fond d’une superbe vallée très isolée. Le sommet est évident et se profile au fur et à mesure que nous avançons dans sa direction. Cette pente sud-ouest se repère très bien lors de la montée et il est important de bien l’observer pour voir les sorties possibles en bas de la face, selon les conditions. Une fois arrivés au col du Passo della Valletta (2531m), nous longeons l’arête puis nous terminons par une esthétique marche en crampons jusqu’au sommet. La descente dans la face est excellente avec des conditions printanières et une neige parfaitement revenue. L’avantage du Val Maira réside également dans sa très grande offre de logement au sein des différents villages qui le composent, ce qui permet de parcourir la vallée et de changer de point de départ aisément si on le souhaite…

TÉLECHARGEZ LE N° POUR LIRE LA SUITE

LOCALISATION
COMPLEMENT WEB
Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :

APERÇU DU COMPLEMENT

TÉLECHARGEZ LE N° POUR ACCÉDER AU COMPLÉMENT