publicité

La Suisse pour les pauvres

En janvier 2015, La Banque Nationale Suisse a décidé d’abolir le seuil qui était fixé à 1,2 franc suisse pour un euro pour des raisons difficiles à comprendre surtout pour les novices de l’économie et de la bourse. Résultat la monnaie de la confédération s’envole pour s’établir à 1 franc suisse pour un euro, soit plus de 30% de hausse. La vie en Suisse était déjà cher, elle est maintenant inabordable. Dans ce contexte, nous avons voulu relever le défi de réaliser une semaine de ski de randonnée en Suisse sans dépenser un franc ou presque. Pour rajouter un défi supplémentaire, nous avons choisi de randonner entre Zermatt et Saas Fee, des coins qui ne sont pas spécialement réputés pour être bon marchés ! Au programme des sommets de 4000m vers le massif des Mischabels et Saas-Fee ainsi qu’une bonne dose d’improvisation pour éviter de se faire plumer. La première étape pour réussir une semaine en Suisse sans trop dépenser est de bien la préparer. Il faut déjà bien choisir la période. Fin mai début juin semble être le créneau idéal pour réussir à skier en Suisse sans argent. Les raisons sont multiples. Tout d’abord cela permet de camper et de bivouaquer grâce aux températures clémentes du printemps et d’éviter ainsi de payer un refuge ou un hôtel. C’est aussi la saison morte, il y a peu de monde et la plupart des établissements sont fermés. Il est ainsi possible de profiter des parties hiver des refuges et de skier sur les 4000 sans croiser un skieur.Généralement les conditions sont bonnes pour le ski de rando avec des glaciers bien bouchés et une belle neige de printemps, voire même de la poudre en altitude…

TÉLECHARGEZ LE N° POUR LIRE LA SUITE

LOCALISATION
COMPLEMENT WEB
Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :

APERÇU DU COMPLEMENT

TÉLECHARGEZ LE N° POUR ACCÉDER AU COMPLÉMENT