publicité

Road trip en Himalaya

Bagnères de Bigorre, 2 juin 2014, 18 heures, nous chargeons la voiture: deux housses à skis et deux gros sacs North Face, au total 100 kilos de matériel pour quatre, pas un de plus, l’excédent se paye sur ces trajets. Du matos, des friandises, on part loin et haut, l’Inde n’est pas particulièrement une destination de ski. Nous allons en Himachal Pradesh, une région située à 700 kilomètres au nord de New Delhi, un contrefort himalayen aux sommets de plus de 6000 mètres et des accès routiers à 4900. Une transposition des Pyrénées mais 3000 mètres plus haut.Tout cela est bien loin, quinze heures de vol, autant de voiture, des aléas climatiques, des incertitudes quant au lieu et aux conditions, une destination presque inconnue… L’aventure démarre non pas sur les sommets enneigés mais dès l’arrivée à l’aéroport Indira-Gandhi . Nos bagages n’ont pas suivi suite à une grève surprise des bagagistes lors de notre transfert à Schipol. Il est une heure du matin, nous ne savons pas où chercher, comment chercher, auprès de qui. L’aéroport de New Delhi est une forteresse, il est impossible d’y entrer sans carte d’embarquement, mesures de sécurité obligent (elles font suite entre autres aux terribles attentats de Hyderabad en 2013). Vous n’imaginez sans doute pas toute l’énergie et la diplomatie dont il a fallu faire preuve face à une administration dont la logique est à mille lieux de notre tranquille Occident. Nous récupérerons nos bagages soixante douze heures plus tard. Il y a des pays où ce genre de contretemps ne porte pas à conséquence, vous trouverez bien à louer votre matériel, mais en Inde, c’est une mission impossible…

TÉLECHARGEZ LE N° POUR LIRE LA SUITE

LOCALISATION
 
COMPLEMENT WEB
Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :

TÉLECHARGEZ LE N° POUR ACCÉDER AU COMPLÉMENT