publicité

Mercantour : le raid des Merveilles


Monaco, son casino, sa famille princière, ses yachts de luxe dans le port… clichés de la côte d’Azur. Pourtant, à 35km plein nord du Rocher, une autre réalité plus rugueuse, mais combien plus exaltante vous attend, si vous aimez les espaces sauvages, les abris d’hiver rustiques, l’autonomie et… les gros sacs. Le ski de randonnée dans le Mercantour, ce n’est pas en Autriche, les refuges sont modestes et rarement gardés l’hiver, sauf si vous le demandez. C’est dans ces conditions qu’un feu de bois dans une cabane glaciale prend toute sa saveur pour un raid en ski de rando, et tant pis si votre GoreTex sent un peu le jambon fumé le lendemain… Si vous préférez des conditions plus riantes, vous pouvez aussi attendre le printemps, et ses neiges plus sûres, quitte à marcher un peu dans les parties basses.
MERCREDI 15H. FIN DE RAID … OU PRESQUE. Je suis allongé sur le dos, vautré sur mon gros sac, les skis par-dessus la tête posés contre le plafond de rocher, bien coincé entre une congère et la paroi glacée en demi tunnel. Pas très glorieuse, la conversion… Entre mes spatules, je regarde Paulo, à l’envers lui aussi, qui gigote doucement, comme un gros scarabée retourné. Sûr qu’on a l’air con, à se tortiller dans notre renfougne, mais en dessous gronde le torrent de Valmasque… Pour ma troisième traversée des gorges, j’ai encore essayé de passer en rive droite, pour faire plaisir à Paulo qui avait très envie de suivre les belles traces…

TÉLECHARGEZ LE N° POUR LIRE LA SUITE

LOCALISATION
 
COMPLEMENT WEB
Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :

APERÇU DU COMPLEMENT

TÉLECHARGEZ LE N° POUR ACCÉDER AU COMPLÉMENT