publicité

Le tour de la Bernina

La pluie gifle le pare-brise sur l’autoroute monotone entre Turin et Milan, le lac de Côme est encore loin. Le départ matinal de Grenoble a été nécessaire pour cette première journée de raid à ski… par les routes ! Nous passons enfin St Moritz, le temps reste maussade et les sommets invisibles. Le parking du téléphérique de Diavolezza est presque désert sous la pluie, mais les prémices de ciel bleu sont annoncés. Qu’importe, notre groupe est heureux de se retrouver comme chaque année pour « l’expé à ski » de printemps. Nous sommes dix de l’Isère, accompagnés de Rémi et François, guides de montagne. Rémi nous propose depuis trois ans le « Bernina Tour », mais la météo nous a chaque fois contraint de choisir un autre massif. Florence, notre suissesse du groupe, nous offre le partage des jambons, saucissons, viande des grisons, pain et fromages, sans oublier les chocolats suisse. Pas sûr que ça rentre dans tous les sacs… La benne ultra-moderne du téléphérique nous emmène sans bruit à travers les nuages jusqu’à la gare d’arrivée qui propose des dortoirs impersonnels mais chauffés ( !) et un dîner de restaurant chic. Ici, on vend des cigares Davidoff … à 2980 m. d’altitude ! Premier jour de raid pour monter au Piz Palü 3900 m. et redescendre vers le refuge de Boval. Le petit déjeuner se déroule comme au self-service d’une cafétéria avec une machine à café qui fait bzzz à défaut de faire le buz. Ca manque de charme montagnard tout ça… 

TÉLECHARGEZ LE N° POUR LIRE LA SUITE

LOCALISATION
 
COMPLEMENT WEB
Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :

APERÇU DU COMPLEMENT

TÉLECHARGEZ LE N° POUR ACCÉDER AU COMPLÉMENT