publicité

La traversée des Dolomites

L’arc alpin recèle une quantité incroyable de vallées et de massifs, tous différents les uns des autres, autant par leur géographie, que leur culture, mais aussi par la structure de leurs montagnes. Les Dolomites font parties de ces massifs qui rassemblent tous les ingrédients pour en faire des montagnes à part. Situé dans la région du haut Adige, anciennement le sud Tyrol puisqu’appartenant à l’Autriche jusqu’à la première guerre mondial, le mélange des cultures germanique et Italienne à façonné des villages d’une richesse incroyable, avec une population qui parle trois langues, l’Italien, l’Allemand et le Ladin. Je me souviens de ma première incursion à 15 ans au cœur de ces verticalités minéral et depuis le souvenir est resté ancré en moi tant cette région des Alpes est incroyablement belle. Les noms de Marmolada, Tre Cime di Lavaredo, Tofana Rosez, Civetta, ont fait le tour du monde et restent des références en matière d’escalade rocheuse. Si les Dolomites furent réputées d’abord pour l’escalade, elles le sont maintenant pour le ski hors piste, de couloir et de randonnée. En fait l’architecture de ces montagnes calcaire, « dolomie » devrais je dire, est un peu particulière car les sommets forment de petits massifs indépendants, tous bien séparés les uns des autres par de magnifiques vallées boisées aux villages magnifiques. Du coup, les Dolomites couvrent une superficie vraiment très grandes offrant des possibilités de ski inouï. L’autre particularité de ces montagnes est qu’elles sont entaillées de toutes parts par des couloirs et des canyons impressionnants, qui l’hiver offrent des descentes à ski absolument unique…

TÉLECHARGEZ LE N° POUR LIRE LA SUITE

LOCALISATION
 
COMPLEMENT WEB
Photos, vidéos, trace GPS, cartes...
Accédez à un contenu complémentaire en entrant le code présent dans le magazine à la fin de l’article :

APERÇU DU COMPLEMENT

TÉLECHARGEZ LE N° POUR ACCÉDER AU COMPLÉMENT