ski rando Majesty

(LIVE TRIP) L’Alaska en mode rando – MAJ le 22.02.14

Alaska mode rando live


21, 22, 23 FEVRIER:
Beau spectacle la dernière nuit à 4h du mat'
Nous avons profité jusqu’au bout avec une petite dernière face quelques heures avant de prendre l’avion. Belle ligne, neige parfaite et surtout aucun bartassage, on commence à être bien au point sur le secteur. Mais hélas c’est l’heure de rentrer à la maison. Cerise sur le gâteau, les aurores boréales étaient de la partie pour la dernière nuit vers 4h du mat’. Du coup la nuit était courte avant la dernière rando ! On se sera bien bien gavé au final et c’est sûr on reviendra rapidement ! Là on est à Houston après avoir fait escale à Seattle. Next flight to Francfort en A380…Le voyage retour se présente mieux que l’aller !!

Beau spectacle la dernière nuit à 4h du mat' La dernière face du trip quelques heures avant le vol retour Antoine au départ de la face Belle belle dernière descente pour Antoine Aéroport d'Anchorage, ça donne pas envie de croiser un nounours en rando ! Et merci à Gorila pour les bonnets

20 FEVRIER:
Belle neige et grosse ambiance au-dessus de l'océan
Cette journée on l’attendait depuis un moment ! Grand beau avec plus d’un mètre de fraîche au niveau de la mer, en résumé des conditions de porcs. Pour en profiter, on n’a pas choisi le pire des spots…direction le port de Whittier avec un peu de ski en forêt en bas, de larges combes au-dessus et une vue de dingue au sommet. Le tout juste au-dessus de l’océan. Rien à jeter…

Montée au-dessus de Whittier, grandiose Au sommet, vue de fou de l'autre côté Petit drop avant de rentrer dans la forêt

19 FEVRIER:
Du soleil et des belles combes, yiiihaa
Enfin un peu de beau temps mais on n’y croyait plus ! Enorme chute de neige hier soir, avec pas moins de 50cm en moins de 3h. On n’est pas loin des 1m50 de poudre à Turnagain pass, du coup on a visé un secteur beaucoup moins chargé pour espérer mettre les spatules dans de belles faces sans se jouer la vie. Les perturbations venant de l’est, en visant les montagnes plus à l’ouest, le temps est meilleur et les quantités de neige moins méchantes. Bonne opération, on a pu descendre une belle combe pleine de poudre avec un peu de soleil. Restez branchés pour la suite, ce n’est pas fini si le temps reste avec nous…

Hier soir à l'auberge, 50cm en 3h, de la folie! Michel sur le haut de la combe De la place pour tout lâcher

17, 18 FEVRIER:
Le McKinley depuis Anchorage
Il neige encore et encore, ça devient n’importe quoi ! Après nos quelques runs journaliers en forêt , on est allé faire un tour à Anchorage pour voir à quoi ressemble la plus grosse ville d’Alaska. Superbe ambiance au coucher du soleil avec les Chugach mountain derrière la ville. On a aussi aperçu rapidement le massif du McKinley. La ville en elle même est blindée de centres commerciaux et de restos, bref rien d’exceptionnel alors on est vite retourné à la piscine.

40.jpg Petit tour à la piscine Ca commence à être gras avec de beaux pillow

DIMANCHE 16 FEVRIER:
Michel qui donne tout. Les espèces de branches sont bardées d'épines histoire de rajouter un peu de piment Grosse mission aujourd’hui avec pour objectif de skier au-dessus de la baie de Seward. Les modèles météo automatiques nous annoncent un créneau. Réveil 7h et direction Seward. On attaque la rando avec un temps correct mais très vite il se met à neiger. Comme on fait confiance à Windguru on continue. Après 3h de bartassage de malade dans la forêt, oui 3h, on débouche sur de belles pentes skiables. Il neige toujours à mort mais on finit par avoir une mini éclaircie de 15min pour voir la baie, mais pas plus ! La descente est super bonne mais quel dommage que le beau temps ne fût pas de la partie… Ensuite c’est encore 1h30 de bataille dans la forêt à la descente. Au total 7h de rando pour 4h30 de bûcheronnage, qui dit mieux ? Heureusement un super fish and chips nous attendait au port de Seward pour recharger les batteries.

Belle ambiance sur les routes gelées 0° F = -18°C , ça pèle ! Michel qui donne tout. Les espèces de branches sont bardées d'épines histoire de rajouter un peu de piment Au-dessus de la baie de Seward Michel se fait plaisir malgré le temps Le fish and chips du port de Seward qu'on a avalé comme des cochons

13, 14, 15 FEVRIER:
Il a un peu neigé ! Comme prévu ça a bien posé et la météo n’est pas terrible. Pour passer le temps on skie dans les forêts de Turnagain pass et à la station d’Alyeska. Une éclaircie bien sympa nous a permis de skier au coucher du soleil à Alyeska, c’était classe. Encore du mauvais temps pour la suite mais il y a un petit espoir de voir le soleil. A suivre de près, on est dans les starting block !

Michel qui affute, indispensable vu les conditions hop Michel trop triste d'avoir "que Il a un peu neigé ! Coucher de soleil à Alyeska Quelques glaciers

MERCREDI 12 FEVRIER:

Prévision pour les 6 prochains jour à 0m
Le mauvais temps est de retour et pour un bon moment apparemment. Les sommets étaient encore un peu dégagés ce matin et on en a profité pour aller faire un peu de repérage du côté de Seward, une ville côtière tout au sud de l’Alaska. Encore de grosses montagnes bien raides pas vraiment faciles à skier… On a quand même trouvé 2/3 trucs à faire si le beau temps revient un jour. En attendant on mange des burgers et des trucs bien gras pour reprendre des forces.

Seward C'est raide du côté de Seward Repérage anti bartassage, pas gagné

MARDI 11 FEVRIER:

Neige de ouf
-15° au niveau de la mer toute la journée et grand soleil. Bref des conditions parfaites pour profiter de la superbe poudre. Au programme du bon ski exploration et on a failli prendre un but mais finalement c’est passé! Objectif, une belle face ouest au-dessus de Portage Lake. On commence par une grosse approche de 2h30 par un lac à moitié gelé, une forêt bien merdique et un vieux couloir pourri. Bref c’était pas gagné ! Ensuite on arrive au paradis avec de larges pentes gavées de poudre, en bonne partie sur un glacier. On atteint le sommet presque plus rapidement que l’approche et on enchaine rapidement sur la descente avant que le soleil se couche. Impressionnant cette neige et ces faces plus belles les unes que les autres dans tous les sens. La suite en photos !

Le bartassage de malade On est mieux là que dans la forêt! Vue depuis le sommet, ça envoie du glacier antoine se gave Michel au-dessus de Portage Lake <img src="https://www.skirandomag.com/skirandomagazine/news/public/news2014/fevrier/alaska/intro.jpg

LUNDI 10 FEVRIER :
miam miam

1er jour de ski au-dessus de Turnagain pass dans des conditions assez incroyables. Pas moins de 40 de poudre ultra légère alors que la dernière perturbation était censée mettre que quelques centimètres. Un beau terrain de jeu avec de la forêt en bas, de belles faces en haut et surtout avec une neige comme il y en a rarement chez nous. On a même eu droit à du soleil même si le temps était assez changeant. Pas mal pour une première prise de contact avec le terrain. Ca promet mais il y risque d’y avoir trop de poudre au final vu ce qu’ils annoncent…

Belle forêt pour commencer Wahou Arrivée au sommet ... Michel profite de la pente et de la poudre bien profonde Quelle neige!

DIMANCHE 9 FEVRIER :
Y'a du lourd par ici

On découvre les lieux tranquillement pour se remettre du voyage sous un grand soleil. Après une petite nuit dans une auberge d’Anchorage et quelques courses, on migre vers Alyeska. Autour d’Anchorage il y a très peu de neige, c’est sec de chez sec mais bonne surprise plus au sud, ce n’est pas gavé mais presque! Les montagnes sont impresionnantes avec des grosses faces et des glaciers de partout… Il n’y a plus qu’à aller voir ça de plus près au prochain jour de beau temps. A suivre !

Le sandwich de malade Belles montagnes en direction de Whittier Y'a du lourd par ici

SAMEDI 8 FEVRIER :
Tempête de neige à Seattle

Allez hop c’est parti pour un voyage à suivre les 2 prochaines semaines sur skirandomag.com Direction l’autre bout du monde, l’Alaska ! On vient d’arriver à Anchorage et le voyage fut mouvementé avec quelques petites galères histoire de se mettre dans le bain. Alors qu’on passe une nuit paisible dans nos duvets à l’aéroport de Bilbao, on recoit un sms nous indiquant que notre vol est annulé ! Sans trainer on sort de nos duvets pour trouver une solution. L’aéroport est désert mais à force de tourner, on finit par tomber sur une employée de Lufthansa. Grosse chance, elle a carte blanche pour nous trouver un nouveau vol sur n’importe quelle compagnie. Résultat, elle nous propose un nouveau vol via Munich, l’Islande et Seattle. 4 avions et un trajet compliqué mais pas d’autre option si on ne veut pas rester une nuit de plus à Bilbao. Les escales sont courtes et il faut courrir à chaque fois. On finira par rater la correspondance à Seattle. Heureusement il y a des vols toutes les heures pour Anchorage. Pour finir, on reste bloqué 2 heures dans l’avion avant le décollage à Seattle à cause d’une tempête de neige. Mais tout finit par rentrer dans l’ordre et on arrive à Ancorage à 3h du mat’ après plus de 42 heures de voyage.

Le SMS qui fait mal Arrivée sur l'Islande Islande Coucher de soleil à Kefjavik Bye bye l'Islande De quoi faire en Colombie Britanique

9 Comments

  1. Mattihou
  2. Quidam
  3. Quidam
  4. eve
  5. cyril
  6. vinceNov
  7. mitchmul
  8. Olivier G
  9. Michel