Zoom sur le PrimaLoft ThermoPlume

Millet Lyskamm

Cet hiver encore, des millions de doudounes se vendront dans le monde. Rien n’arrête le phénomène de ce produit qui séduit toutes les catégories de populations, peu importe leur âge ou l’usage qu’elles en feront. Confortable, courte ou longue, sportive ou urbaine, nombreuses sont les marques qui l’ont déclinée pour avoir sa part du gâteau.

En revanche, beaucoup la croient composée uniquement de duvet naturel animal (canard ou oie principalement). C’est sans compter la part grandissante de marques optant pour du garnissage synthétique qui présente de plus en plus d’avantages.

Nous avons testé la nouvelle technologie ThermoPlume à travers la veste Millet Lyskamm

LE SYNTHÉTIQUE

+

Le duvet synthétique est chaud en toutes situations, même mouillé.  Il est une alternative aux produits d’origine animaleet sa finesse permet d’être portée sous un autre vêtement. Très facile d’entretien, il est également plus durable en conservant sa chaleur avec le temps.

Il n’est pas aussi compressibleque le duvet et a un rapport poids/chaleur moins élevé.

LE DUVET NATUREL

+

Le duvet d’oie est réputé pour sa légèreté, son pouvoir gonflant et de compression et surtout pour sa chaleur inégalée.

Il est très sensible à l’humidité qui lui fait perdre son volume et sa chaleur. Son port peut aussi soulever des questions éthiques notamment par rapport à la maltraitance des animaux quand les filières d’approvisionnement de plumes ne sont pas traçables. Il est aussi plus difficile à entretenir et plus fragile.

 

Cet hiver, PrimaLoft a réuni le meilleur de ces deux options dans sa technologie PrimaLoft® Insulation ThermoPlume®. Composé d’un mélange original de fibres PrimaLoft déperlantes offrant une compressibilité élevée, un agréable gonflant et une protection efficace par temps humide, cette innovation 100% synthétique reproduit à la perfection le toucher et l’aspect du duvet d’oie. Cette technologie constitue une alternative déperlante et éthique au duvet naturel, qui garantit en plus une chaleur élevée en conditions humides une grande compressibilité. 

Quelle matière isolante pourrait bien composer les doudounes des 40 marques les plus innovantes de l’industrie de la mode et du sport ? « Cela a l’apparence du duvet, le toucher du duvet, les mêmes performances thermiques, mais c’est synthétique. » En nous donnant cet indice, Jochen Lagemann, CEO PrimaLoft® Europe & Asie, omet de préciser d’autres avantages conférés à l’avancée technologique majeure que représenteBlack Insulation Thermoplume® pour l’industrie textile.

L’eau, qui compose 60% du corps humain et tombe en moyenne 150 jours par an en France, est l’ennemi juré de la plume (qui perd alors tout pouvoir chauffant). Le synthétique, lui, reste chaud même par temps humide et sèche bien plus rapidement, à l’extérieur comme à l’intérieur, pour un maximum de respirabilité, en usage citadin ou sportif.

L’usage de matière animale, qui constitue un frein à l’achat des consommateurs de plus en plus sensibles au bien-être des duvets et oies parfois maltraités par l’industrie agroalimentaire et textile, est unealternative éthique répondant à l’évolution des tendances des marchés sport & mode.

Le prix, moins élevé que celui du duvet naturel soumis aux fluctuations de marché, est garanti sur le long terme, pour les marques comme le consommateur final.

Ajouter un commentaire