Pierra Menta 2018 – J4 : Une dernière étape qui déjoue tous les pronostics !

Les conditions météo très particulières (retour de la neige aujourd’hui, peu de visibilité et forte instabilité générale du manteau neigeux) ont décidé les organisateurs à limiter l’étape du Grand Mont au plateau du Cuvy à 1700 mètres, (et 2190 m de D+) pour la sécurité de tous, coureurs, bénévoles et nombreux spectateurs. Ce qui n’a pas empêché la traditionnelle ambiance de fête de régner sur le plateau, où les concurrents passaient à trois reprises. Quelque 2000 fans ont bravé les éléments pour venir encourager les coureurs, chacun à sa manière : cris, chants, accordéon, clarines, ola, etc… qui ont redonné du souffle et des jambes à tous les compétiteurs.

En ce qui concerne les Seniors masculins, la course se déroulait bien jusqu’à ce que la mauvaise nouvelle tombe : Kilian Jornet s’est fracturé le péroné lors d’une chute dans l’avant-dernière descente. Une nouvelle qui a stupéfié et attristé tous les coureurs, les organisateurs et les nombreux fans. Son coéquipier Jakob Herrmann et lui ont donc du abandonner.

Les Arêchois William Bon Mardion et Xavier Gachet remportent l’étape au finish 12 secondes devant les Italiens Michele Boscacci et Robert Antonioli ! Les Français Didier Blanc et Valentin Favre sont 3e, à 4 minutes des premiers. Au classement général, Michele Boscacci et Robert Antonioli remportent cette 33 édition, suivis de William Bon Mardion et Xavier Gachet à 7 minutes, puis de Didier Blanc et Valentin Favre à une demi-heure des vainqueurs.

Chez les femmes, les franco-suédoise Laetitia Roux et Emelie Forsberg passent la ligne d’arrivée 4 minutes avant le duo franco-italien Axelle Mollaret/Katia Tomatis. Les Espagnoles Mireia Miro Varela et Marta Garcia Farres, régulières sur toutes les étapes, sont 3e. Malgré la belle remontée de Laetitia et Emelie, le classement général est inchangé : Axelle Mollaret et Katia Tomatis remportent la Pierra Menta 2018 avec 11 minutes d’avance cumulée, suivies de Laetitia Roux et Emelie Forsberg puis de Mireia Miro Varela et Marta Garcia Farres à plus d’une heure des premières.

Une fois n’est pas coutume, les spectateurs ont pu assister à une demande en mariage sur l’aire arrivée : Pierre Minary a demandé la main de sa coéquipière Fanny Rubin à l’issue des 4 jours de course ensemble, preuve que la Pierra Menta est une vraie course d’équipe !

Sur la Pierra Menta Jeunes, 3 nations s’illustrent : La Suisse, La France et l’Italie. Une belle relève du ski-alpinisme en perspective !

Le mot d’ordre de cette édition était, avant tout, la sécurité de tous, à cause des conditions de neige particulièrement délicates. Elle s’est donc déroulée sur des itinéraires de repli très techniques, ce qui l’a rendu particulièrement mouvementée et pleine de suspense de bout en bout. Encore une belle édition d’un très haut niveau : 9797 m de D+ en un peu moins de 10 heures pour les meilleurs, grâce à l’incroyable travail des traceurs. Et toujours dans une ambiance unique, grâce à l’organisation et aux quelque 400 bénévoles qui se sont une fois de plus entièrement investis dans cette belle fête du ski-alpinisme. Rendez-vous du 13 au 16 mars 2018 pour la 34e édition !

Résultats

CHEZ LES HOMMES
Etape 4
1- W. Bon Mardion (FR) / X. Gachet (FR) – 2h13min04s
2- M. Boscacci (IT) / R. Antonioli (IT) – 2h13min16s
3 – D. Blanc (FR) / V. Favre (FR) – 2h17min10s

Classement général
1- M. Boscacci (IT) / R. Antonioli (IT) – 9h57min54s
2- W. Bon Mardion (FR) / X. Gachet (FR) – 10h05min14s
3 – D. Blanc (FR) / V. Favre (FR) – 10h28min36s

CHEZ LES FEMMES
Etape 4
1- E. Forsberg (SE) / L. Roux (FR) – 2h39min42s
2- A. Mollaret (FR) / K. Tomatis (IT)- 2h43min45s
3- M. Miro Varela (ES) / M. Garcia Farres (ES) – 2h59min29s

Classement général
1- A. Mollaret (FR) / K. Tomatis (IT)- 12h11min04s
2- E. Forsberg (SE) / L. Roux (FR) – 12h22min36s
3- M. Miro Varela (ES) / M. Garcia Farres (ES) – 13h21min39s
Abandons : 2 équipes féminines et 26 masculines
Intégralité des résultats sur : http://www.pierramenta.com

Trois Cuvy sinon rien

Les Seniors sont partis ce matin à 7h30 sous un temps couvert et de légères chûtes de neige, ce qui n’a pas empêché cette étape d’être très festive. Les coureurs sont montés 3 fois au plateau du Cuvy, pour le plus grand plaisir des 2000 spectateurs, par trois itinéraires différents grâce au beau travail des traceurs et organisateurs. D’abord une longue montée (720 m de D+) en lisière de la piste du Grand Mont, puis une aussi longue descente sous le télésiège du même nom. Puis une seconde montée au Cuvy en forêt, avec un couloir très raide à pied. Ensuite, les Seniors sont descendus à Sainte Barbe, et remontés au Cuvy, d’où ils ont entamé une dernière longue descente en forêt jusqu’à l’arrivée.

Une foule impressionnante faisait une haie d’honneur aux athlètes tout au long de leur passage sur le plateau du Cuvy : ces spectateurs courageux ont bravé la neige pour monter, grâce aux remontées mécaniques ouvertes gratuitement exceptionnellement dès 5h ce matin, à pied, en skis de randonnée ou en raquettes, certains avec divers instruments de cuisine… et de musique : vin chaud, fondue au Beaufort, diots aux vins blancs, et concert de clarines et d’accordéon pour une ambiance unique et complètement ahurissante en pleine montagne ! De quoi revigorer les coureurs lors de leur 3 passages, et ils en avaient bien besoin, à cause de la neige très lourde et la mauvaise visibilité.

Abandon de Kilian Jornet

Cette dernière étape a déjoué tous les pronostics… Kilian Jornet et Jakob Herrmann (Espagne/Autriche) ont fait la course en tête devant les Arêchois William Bon Mardion et Xavier Gachet, suivis des Italiens Michele Boscacci et Robert Antonioli, jusqu’à la chute de Kilian dans l’avant dernière descente (du Cuvy à sainte Barbe). Blessé, Kilian a été contraint à l’abandon, ainsi que son coéquipier Jakob. William Bon Mardion et Xavier Gachet ont donc remporté l’étape en 2h 13min 4s, talonnés par Michele Boscacci et Robert Antonioli à seulement 12 secondes. Au classement général, les Italiens remportent leur 1e Pierra Menta, pour leur plus grand bonheur et celui des très nombreux fans italiens présents. Chez les Boscacci, la Pierra Menta est une histoire de famille, puisque Graziano, le père de Michele, l’a gagnée en 2002. Les Arêchois sont seconds, suivis des Français Didier Blanc et Valentin Favre, également ravis de monter sur le podium. Très réguliers, ils étaient 4e aux 2 premières étapes, 5e à la troisième. Comme tous les coureurs, Didier a fait part de sa tristesse pour Kilian, avec qui il avait remporté la Pierra Menta en 2011.

François D’Haene et son coéquipier Alexis Traub (France) passent en dessous de « la barre des 10 » en se classant 9e à l’étape : gageons que l’installation de François à Arêches pour cet hiver y est pour quelque chose ! Le duo réalise une très belle performance avec une 12e place au général.

Jakob Herrmann : « Nous étions si près de la victoire, mais je suis encore plus attristé pour Kilian. J’espère que ce ne sera pas trop grave ».
Michele Boscacci : « Je suis désolé pour Kilian, mais évidemment très content de remporter enfin cette fabuleuse course, avec mon super coéquipier. C’est le résultat le plus beau de ma carrière ! ».
William Bon Mardion : « Aujourd’hui, nous avions trouvé un bon rythme et réussi à rester au contact de Jakob et Kilian jusqu’à sa malheureuse chute ».

Victoire d’étape pour Laetitia et Emelie

Le duo franco-italien Axelle Mollaret/Katia Tomatis, qui avait jusqu’à présent dominé la course, était à la peine aujourd’hui. Au contraire, Laetitia Roux (France) et Emelie Forsberg (Suède) étaient très en forme, ce qui leur a permis de gagner l’étape en 2h 39min 42s, avec 4 minutes d’avance sur leurs adversaires. Les Espagnoles Mireia Miro Varela et Marta Garcia Farres sont troisièmes, à près de 20 minutes des premières. Au classement général, pas de changement : Axelle Mollaret et Katia Tomatis remportent la 33e Pierra Menta, Laetitia Roux et Emelie Forsberg sont secondes et Mireia Miro Varela et Marta Garcia Farres, 3e. Axelle, Arêchoise d’adoption, avait déjà gagné cette course mythique en 2016 avec …Laetitia Roux !

Laetitia Roux : « Au contraire d’Axelle et de Katia, nous avons mis 3 étapes pour bien gérer notre course, Emelie et moi. Aujourd’hui, malgré le mauvais temps, j’ai apprécié cette étape, toujours magique avec le public qui nous porte ».
Katia Tomatis : « Nous avons eu beaucoup de mal aujourd’hui ! Il y a des jours sans…Mais je suis ravie de gagner cette édition pour la 1e fois, avec Axelle, une coéquipière de rêve, mon ange tout au long des étapes ! ».

Les jeunes qui montent…

Les jeunes se sont élancés à 8 heures sur une étape plus courte : les cadets ne passaient que 2 fois au Cuvy, et les Juniors ne passaient pas par Sainte Barbe.

Au classement général, à l’issue de cette deuxième et dernière étape, les Suisses sont présents sur 3 podiums et les Juniors Arno Lietha et Patrick Perreten remportent la 23e Pierra Menta Jeunes. Ce duo est à surveiller de près : Arno a remporté le titre européen en sprint et Patrick, celui de vice-champion, à l’Etna.

Les jeunes Français se sont bien illustrés, présents sur les 4 podiums (Cadets et Juniors, Hommes et Femmes), et sur la plus haute marche avec les victoires de Madeline Paillard (Cadets Femmes), et Alix Trinquier et Remy Garcin (Cadets Hommes). Madeline Paillard est championne de France 2018, et a gagné 2 médailles de bronze aux championnats d’Europe 2018 en sprint et en individuel. Rémy Garcin est champion de France et vice champion d’Europe de sprint. Alix Trinquier est vice champion de France.

Les jeunes Italiens sont également très présents sur les podiums, avec les victoires de Giorgia Felicetti et Giulia Murada (Juniors Femmes), et 3 podiums chez les Cadets. Il faut dire que chez les Murada, la Pierra Menta c’est un peu une histoire de famille… Ivan, son père, l’a gagnée en 2002. Giulia a remporté la Coupe du monde Junior en 2017.

L’étape du jour

Départ Seniors : 7h30
Départ Jeunes : 8h
Altitude la plus basse : 1 180m
Altitude la plus haute : 1 700m
Dénivelé positif : + 2 190m (Seniors), +1 850m (Juniors) et +1 130m (Cadets)
2h 13min04s pour la première équipe masculine Seniors
2h 39min42s pour la première équipe féminine Seniors
1h 57min 30s pour la première équipe Cadets Filles
1h 22min 32s pour la première équipe Cadets Garçons
1h 33min 04s pour la première équipe Juniors Filles
2h 02min 21s pour la première équipe Juniors Garçons

Ajouter un commentaire